• Comment entretenir son Vieux Cheval ?

    Hey !

    Voici un nouvel article un peu spécial ?

    sur comment s'occuper de son vieux cheval...

     

    Comment entretenir son vieux cheval ?

     

    A partir de quel âge le cheval est-il vieux ?

     

     

    Selon les auteurs, le cheval est considéré âgé à partir 15 ans alors que d'autres parlent d'un début de vieillesse vers 20 ans. L'espérance de vie des poneys et des ânes est plus élevée que celle des chevaux (25 ans en moyenne). On peut rencontrer des poneys et des ânes de plus de 30 à 35 ans.

     

    ↑cheval de 25 ans⇑

    Selon Dornier (IFCE, 2010), 24% des chevaux et 25% des poneys sont âgés de plus de 15 ans et 6 à 7% ont plus de 20 ans.

    Une enquête a été menée en 2010 sur un effectif de 204 chevaux âgés de 15 à 45 ans, hébergés principalement dans des structures spécialisées dans l'accueil de vieux chevaux.

    Pupuce, l’ancêtre du poney club : 33 ans !

    Les principales pathologies spécifiques au cheval âgé enregistrées dans cette enquête, sont dans 25 % des cas d'arthrose,  d'emphysème (7%), puis des maladies naviculaires de chevaux au passé sportif (5%), et dans 3 % des cas des problèmes liés à la dermite estivale et l'hirsutisme.

     

    Un système nerveux diminué

     

    Des lésions cérébrales au cours de l'âge avancé pourraient induire une diminution des réflexes, une altération des sens (goût, odorat), des troubles de l'équilibre, voire une faiblesse généralisée qu'il faudra différencier d'un état maladif.

    Des anomalies et problèmes dentaires plus fréquents

     

     

              D'après certaines études sur l'entretien des vieux chevaux, 20 % d'entre eux ne bénéficient d'aucun contrôle de la table dentaire, 41 % présentent des anomalies et 30 % n'ont pas été examinés par un vétérinaire depuis plus d'un an.
    Le vieux cheval est plus sujet au problème de dents du fait de  la croissance et l'usure continus tout au long de la vie de l'animal.

    La table dentaire peut paraître en parfait état même à 30 ans chez certains chevaux alors que d'autres présentent des dégradations notoires dès l'âge de 15 ans. Les soins réguliers, le régime alimentaire et des maladies dégénératives (Cushing) sont des facteurs corrélés à l'état de la dentition.


    Les dents des chevaux âgés sont caractérisées par la perte de l'émail et le recouvrement de cément, provoquant des crêtes et arêtes coupantes en périphérie.
    L'angulation excessive et l'hypercémentation provoquent des déviations et des déchaussements à l'origine de douleurs lors de la préhension alimentaire.

     

    « Le Fer à cheval Mes affaires d'équitation »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :