• Education d'un Jeune Cheval (1)

    Cutting western quarter paint horse appaloosa equine tack cowboy cowgirl rodeo ranch show ponypleasure barrel racing pole bending saddle bronc gymkhana

    Bonjour !

     

    Les bases de l’éducation :

    le poulain avant sevrage

     
     

    La comparaison du comportement de poulains envers l’homme dans différents élevages montre de fortes disparités et un « effet élevage »  : dans certains élevages, les poulains s’approchent de l’homme et/ou acceptent son contact ; dans d’autres, ils s’éloignent, voire montrent des comportements agressifs. En interrogeant les éleveurs sur leurs pratiques,

    il est apparu que les poulains les plus positifs envers l’homme sont plutôt dans des élevages avec des interventions modérées du sevrage à l’âge adulte, alors que les poulains aux comportements négatifs sont plutôt dans des élevages, soit aux manipulations intensives dès la naissance, soit avec aucun contact jusqu’à l’âge du débourrage. Il semble qu’il faille éviter au jeune âge de pratiquer « trop ou trop peu » de manipulations.


    Ces données sont corroborées par les études expérimentales : les manipulations réalisées à la naissance ou avant le sevrage laissent peu ou pas de mémoire , voire peuvent induire des comportements d’évitement du contact humain . Des entraînements comme la prise des pieds, la mise du licol, n’ont que des effets à court terme à ce stade et ne facilitent pas les manipulations ultérieures sauf si elles sont répétées jusque-là. Par ailleurs, les actions « invasives »

    comme les actes de soins de routine peuvent être perçus négativement et influencer l’avenir de la relation, une grande attention doit donc être portée à la façon de réaliser ces actes afin d’en minimiser l’impact.



    D’autres facteurs influent à ce stade sur la relation homme-poulain. La mère, modèle social privilégié pour le jeune, est un modulateur majeur de la relation : ses réactions à l’homme, positives ou négatives, construisent les bases du comportement du poulain envers l’homme.

    S’assurer d’une relation positive à la mère est une procédure facile permettant de poser les bases d’interactions plus faciles avec le jeune . Un environnement social varié (mère, autres jeunes, autres adultes) est également un élément intéressant pour que le jeune apprenne les règles sociales, comme c’est le cas en milieu naturel, la mère pouvant être trop permissive pour permettre ce développement social.

     

    Le sevrage et l’après sevrage :

    les bases de l’éducation

     
     

    Au moment du sevrage artificiel, vers l’âge de 6 mois, le jeune est encore très influencé par sa mère, mais il est également plus ouvert aux autres influences qu’à un âge plus précoce .

    Dans beaucoup de cas, l’éleveur profite de ce moment de séparation pour rentrer le poulain au box et lui inculquer une éducation de base. Les expérimentations montrent que les manipulations habituelles (mise du licol, prises de pieds…) à ce stade sont mieux mémorisées par le poulain qui apprend mieux à accepter les contraintes humaines . Il est possible que le stress induit par la séparation induise une redirection de l’attention envers le seul « interlocuteur », en l’occurrence l’homme.


    Néanmoins, maintenir les poulains en isolement au sevrage et ensuite peut être source de perturbations comportementales (agressivité, stéréotypies) et n’est pas forcément souhaitable .

    Plusieurs aspects peuvent favoriser le développement d’une relation de confiance entre le poulain et l’homme, base utile à l’éducation et l’acceptation des tâches imposées. Ainsi, l’utilisation de modèles sociaux «apprivoisés» tant avant (mère) qu’après (pairs ou autres adultes) le sevrage permet de construire ce lien. La présence d’adultes autres que la mère au sevrage permet de réduire les réactions de stress et les conséquences comportementales associées .

    Une série d’expériences réalisées sur des jeunes du sevrage à l’âge de un an montre que si l’utilisation de modèles sociaux ne permet pas un apprentissage par observation (tâché réalisée en voyant l’autre la faire), elle favorise grandement l’établissement d’une relation de confiance et l’acceptation du contact. Le jeune devient acteur de la relation et va présenter une attention active envers l’homme. Sur cette base, il est alors beaucoup plus aisé d’habituer le jeune à des procédures ou objets liés à l’éducation (brossage, mise du licol).

    Dans beaucoup de cultures traditionnelles, le jeune est emmené avant sevrage avec sa mère et par la suite avec des individus plus âgés sur le lieu de travail, apprenant ainsi à s’habituer aux contextes et équipements de travail dans un cadre où son « modèle » ne montre aucune peur envers ceux-ci.

    Il serait probablement souhaitable que de telles pratiques soient remises en valeur dans nos cultures actuelles. Idéalement donc, le jeune aura acquis la confiance et l’intérêt utile pour la néanmoins indispensable éducation individuelle qui devra s’appuyer sur une application des règles d’apprentissage.



    Par ailleurs, les interventions de routine sur le poulain peuvent laisser une mémoire plus ou moins négative. , vaccinations, parages sont des interventions habituelles, mais qui peuvent être perçues négativement par le jeune comme en témoignent ses réactions parfois violentes.

    De fait, dans certains cas, le seul contact qu’aura eu le poulain à l’homme jusqu’au sevrage est parfois de ce type, induisant méfiance voire agressivité.

    Education d'un Jeune Cheval



    L’éducation du jeune, particulièrement après le sevrage, devra donc permettre d’atteindre deux buts si l’on souhaite garantir une relation de bonne qualité et une limitation des risques :

     obtenir une obéissance durable et compenser les indispensables interventions négativement perçues.

     

    -------------------------------------

    Salut,je vous souhaite une bonne journée

    « Couverture pour chevauxLe Fjord »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 17:48

    J'aime énormément les animaux, je viens de découvrir ton blog et j'aime beaucoup même si l'équitation,c'est pas vraiment mon truck! Je vais passer le lien à ma meilleure  amie, elle adoooore les cheveaux!Byebyesmile

    2
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 18:08

    Merci =)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :