• Bonjour !

    Voici un nouvel article dans la rubrique "M'as-tu vu ?!", cet article parlera d'une CHAMPIONNE !

     

    C.Dujardin

    Une vraie Championne

     

     L'anglaise Charlotte Dujardin, déjà médaille d'or olympique à Londres en 2012, poursuit sa lancée, toujours en selle sur Valegro, pour la Coupe du monde de dressage à Lyon, le 20 avril. Elle a obtenu la première place du podium. 

    Pour cette dernière épreuve décisive, dite "freestyle", la reprise libre en musique, elle a obtenu une note de  92.179. Elle devance l'Allemande Helen Langehanenberg, tenante du titre, sur Damon Hill (87.339).

    Le néerlandais Gal Edward, tenant du titre en 2010, sur Glock's undercover, obtient la 3e place du podium avec 83.696 points. Pour le juge français, le docteur Jean-Michel Roudier, "c'était une épreuve de très haut niveau, passionnante à juger".

    Charlotte Dujardin a choisi, elle, le générique d'un dessin animé anglais "How to train your dragon", original mais pas pénible. Un risque supplémentaire malgré tout puisqu'elle n'a répété cette reprise que deux fois à la maison.

    Or une reprise, comme son nom l'indique, se répète. De plus, elle avait ajouté aux figures imposées quelques pirouettes au piaffé. Mais le cocktail a pris et l'Anglaise continue à rafler tous les prix.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Bonjour ! Voici un nouvel article dans la rubrique "M'as-tu vu" !

    J’espère qu'il vous plaira...

     

    Pénélope Leprevost

     

    Attirée par les animaux depuis son enfance, Pénélope Leprevost monte pour la première fois sur un poney à l’âge de 3 ans. Elle participe à ses premiers championnats de France Poney à l’âge de 6 ans. Elle poursuit la compétition en amateur avant d’opter, une fois son Bac S en poche, pour une carrière de cavalière professionnelle en 2000.


    Depuis 2005 et sa 3ème place dans le championnat de France des cavalières avec Jalisca Solier, Pénélope Leprevost ne cesse de gravir les échelons. Championne de France en 2006 avec Karatina, elle conserve son titre l’année suivante avec Ichem de Servole et remporte son premier Grand Prix CSI 3*avec Karatina qui entrainera sa toute première sélection en Equipe de France. Cette année-là, elle collabore avec beaucoup d’éleveurs et met en valeur avec talent des étalons comme Hoggar Mail, Nartago, King Solier, ou encore Fastourel du Cap.

    Pénélope Leprevost 2
     

    2008 verra l’arrivée de Jubilée d’Ouilly dans ses écuries et l’éclosion de Pénélope au plus haut niveau. Puis, la montée en puissance de l’étalon Mylord Carthago*HN lui permet de récolter de superbes victoires. La cavalière travaille très régulièrement avec Michel Robert depuis début 2008.
    A partir de 2011, elle entame une belle collaboration avec Madame Geneviève Mégret et le Haras de Clarbec. Ensemble, elles montent une écurie de haut niveau avec d’excellentes montures comme Nayana, puis Topinambour. Suivront ensuite, Nice Stéphanie, Dame Blanche Van Arenberg, Armani Van Overis ou encore Vagabond de la Pomme, Sultane des Ibis et plus récemment, Flora de Mariposa. En 2010, Pénélope est vice-championne du Monde par équipe lors des JEM de Lexington (E-U) avec l’étalon national Mylord Carthago*HN. En 2011, le couple fait partie de l’équipe vice championne d’Europe à Madrid (ESP).
    Pendant ses rares loisirs, Pénélope aime se ressourcer en s’occupant d’Eden, sa fille, qui semble suivre les traces de sa mère puisqu’elle monte à poney. Toutes les deux ont participé à la publicité TV de la campagne 2011 de la FFE.
    Elégante en toute circonstance, Pénélope a aussi créé sa propre ligne de vêtements et d’accessoires équestres ; http://www.penelope-store.com.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique